DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

ANJOU

chronique

VISITE AIRBUS ET LES CHANTIERS NAVALS DE ST NAZAIRE;




 

Le 15 mars dernier, par une belle journée de fin d\'hiver qui sentait bon le printemps, les Anysetiers de la Commanderie de l\'Anjou avaient organisé une sortie culturelle : la visite de l\'usine AIRBUS et des Chantiers de construction navale STX  EUROPE, à St-Nazaire.  

43 Anysetiers, accompagnés de 7 de leurs amis, ont participé à cette journée.

 Partis de bon matin, en car, nous nous sommes rendus jusqu\'à l\'Office de Tourisme. Le temps d\'une petite pause ou d\'un café, et nous avons été pris en charge par notre guide, Véronique, qui nous a accompagnés toute la journée.

 La visite a commencé par Airbus. Nous avons pu, sous la houlette de notre guide, voir les maquettes de toute la gamme des avions Airbus : A310, A320, A330, et même A380 ; visiter les ateliers de montage et d\'aménagement. Nous avons appris que les Compagnies  pouvaient lors de l\'achat de certains avions, les faire rallonger en fonction de leurs besoins. «Il suffit d\'ajouter un tronçon ». Et oui, ces grosses bêtes sont construites en morceaux qui seront par la suite assemblés à Toulouse. Lorsque nous sommes arrivés près du tronçon de l\'A380, en cours d\'aménagement, nous nous sommes vraiment sentis touts petits ! Et il ne s\'agit que d\'un tronçon ... En prime, le hasard fait parfois bien les choses, nous avons eu la chance de voir, de loin, le chargement de deux tronçons d\'A320 dans un Beluga qui partait pour Toulouse.

 Après cette visite, le déjeuner au restaurant Le Ponton, dans l\'enceinte même de la base, nous a permis de reprendre des forces dans une ambiance joyeuse et conviviale.

 Puis, deuxième partie de la journée avec la visite des chantiers navals. Autre mode de transport, autre ambiance. A quai, deux mastodontes, des bateaux de croisière comme on en voit aujourd\'hui, véritable villes flottantes. Mais avant de les voir naviguer, il faut choisir les tôles, les transporter, les découper, les assembler, etc. Et là, nous ne sommes plus du tout dans le monde feutré d\'Airbus : le bruit, la poussière, les éclairs de la soudure à l\'arc, les pièces qu\'il faut mettre en place à coup de masse, au besoin. Les conditions de travail dans ces deux usines sont bien différentes.

 Enfin, après ces visites très instructives, nous sommes revenus vers Angers, heureux d\'avoir appris tant de  choses et partagé de bons moments.



accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com